Coronavirus : stade 2 du plan de prévention

dimanche 1er mars 2020, par collège L.S.SENGHOR.

Dans le cadre de la crise du coronavirus, le Ministre de la Santé a annoncé l’adaptation du plan d’action Covid-19 rendu nécessaire par le passage de notre pays au stade 2 du plan d’action.

En conséquence, le ministère de l’Education Nationale a publié de nouvelles instructions :

- Compte tenu du déclenchement hier du stade 2 du plan de prévention et de gestion aucune mesure de confinement (ou quatorzaine) ne s’applique désormais aux élèves et personnels de retour des zones à risque (Italie du Nord, Chine hors Hubei, Iran…). En effet, ces mesures du stade 1, destinées à éviter l’entrée du virus en France, n’ont plus d’utilité selon les autorités sanitaires dès lors que le virus circule en France. Seuls les élèves et les personnels de retour de la province du Hubei (en principe il n’y en a plus) ou d’un des deux « clusters » du territoire français (Oise et Haute-Savoie) font l’objet à titre conservatoire de telles mesures et jusqu’à nouvel ordre.
- Tous les voyages scolaires hors de France sont suspendus ou reportés.
- Les masques anti-projection ne seront délivrés dans les pharmacies que sur prescription médicale.
- L’ensemble des établissements situés dans les « clusters » sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, les élèves et les personnels qui présenteraient des symptômes de fièvre, de toux ou des difficultés à respirer, doivent être isolés. Le SAMU Centre 15 doit être contacté immédiatement.

Vous pouvez consulter le site :

Coronavirus - COVID-19 : recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé pour les établissements scolaires

Dès lundi matin, le rectorat et les DSDEN mettront en place une cellule d’information et d’écoute.

En ce qui concerne le collège SENGHOR, la rentrée aura donc lieu normalement demain et c’est notre vigilance collective qui nous permettra de traverser sereinement cette zone de turbulence sanitaire.

Précautions à prendre pour les personnels et les élèves revenant des zones à risque